environnementales
foret
foret
nuit blanche
Dimitri Xenakis: Jardins, environnements, art et nature
xenakis
xenakis installation
friche industrielle
dimitri xenakis
friche industrielle
friche industrielle
dimitri xenakis
installation st lo
atelier Xenakis
installation fontenay
atelier xenakis
chantier xenakis
installation fontenay
xenakis installation
xenakis in-situ
xenakis mur
xenakis urbain
xenakis atelier
xenakis paysage
xenakis nature
xenakis in-situ nature
installation lumineuse
xenakis commande
xenakis atelier
xenakis sculpture
xenakis epure
xenakis dechetterie
xenakis dechetterie
etendoirs
xenakis etendoirs
in-situ friche industrielle
 
home
oeuvres: installations, sculptures, photos
contact
news
 
     


portrait d. Xenakis 2012

Dimitri Xénakis est issu d’une famille Grecque du Caire (Égypte).
Il est né dans la région Parisienne en 1964.

PRINCIPALES EXPOSITIONS et REALISATIONS (Sélection).



2016

LIGHT IN JERUSALEM
Festival. Israël.
Commande publique:
Installation lumineuse. Ville de Puteaux,. France.

2015----

FESTIVAL DELIGTHS
à Shenzhen. Shenzhen. Chine.
DELIGHTS TaiKoo Li Light Festival 2014.
Beïjing, Chine.
Commande publique:
Installation lumineuse. Ville de Neuilly sur Seine. France.

2014---
-

SINGAPORE NIGHT FESTIVAL.
National Heritage Museum. Singapour.
FESTIVAL I LIGHT MARINA BAY. Singapour.
A CIEL OUVERT. Biennale -
exposition en plein air. Riorges, France.
SVELOBNA GVERILLA.
Festival Lumière 2014. Installation lumineuse. Ljubljana. Slovenie.
DELIGHTS TaiKoo Li Light Festival 2014.
Beïjing, Chine.
GLOW EINDHOVEN FESTIVAL.
Eindhoven. Hollande.

2013
--

"L'ARBRE QUI NE MEURT JAMAIS".
Théâtre des Sablons. Neuilly sur Seine. France.
CENTRE CULTUREL FRANCAIS D'IZMIR,
Institut Français de Turquie. Izmir. Turquie.
LIGHT IN JERUSALEM FESTIVAL. Jerusalem. Israël.
LUMINA FESTIVAL DA LUZ.
Cascais. Portugal.
FESTIVAL "LUMIERE3 DE DURHAM.
Durham, Royaume Uni.

2012

CENTRE CULTUREL FRANÇAIS D'IZMIR.
Installation photographique sur huits sites urbains.
En collaboration avec Maro Avrabou. Institut Français de Turquie. Izmir. Turquie.
LAM 360°. LAND ART MONGOLIA. Création d'une installation paysagère dans le désert du Gobi
en collaboration avec Maro Avrabou. Désert du Gobi.Mongolie.
PARC DU FUTUROSCOPE.
Oeuvre lumineuse. en collaboration avec Maro Avrabou. Poitiers, France
JARDINS EN METAMORPHOSE.
Création d'une installation paysagère. Thiais. France.
1ER FESTIVAL DE BORDS DE VIRE.
Organisé par l'Usine Utopik. Installation paysagère. Normandie France.
    

2011

COMMANDE PUBLIQUE. VILLE DE LYON.
Création d'une stèle lumineuse pérenne pour le relais
d'assistantes maternelles des Petits Soyeux. Lyon. France.
FESTIVAL DE JARDINS DE NAGASAKI. GWC. Création d'un jardin d'artiste en collaboration avec
Maro Avrabou. Nagasaki. Japon.

2010

FESTIVAL DE CHAUMONT A SAO PAULO.
Création d'un jardin d'artiste.Parc Ibirapuera. Brésil.
EPHEMERES. LES RIVES DE L'ART.
Molières. Dordogne. France.
CHEMIN(S) D'EAU.
Installation. Toulouse. France.

2009

CENTRE D'ARTS ET DE NATURE DE CHAUMONT SUR LOIRE.
Installation. France.
POTAGER DU CHATEAU DE MEREVILLE.
Installation. France.
PARC DU MANOIR.
Installation. Cugnaux, agglomération Toulousaine. France.
AR MILIN. JARDIN DES ARTS.
Les entrepreneurs Mécènes. Châteaubourg. France.
SVETLOBNA GUERILA.
Installation lumineuse. Lubljana. Slovenie.

2008

SINGAPORE GARDEN FESTIVAL. Création d'un jardin d'artiste. Singapour
 BIENNALE "LES ENVIRONNEMENTALES". Installations paysagères. Tecomah. Jouy en Josas. France.
 BIENNALE "PICS". Installation paysagère. Charleroi. Belgique.
 LES JARDINS EPHEMERES DE DIJON. Création d'un jardin lumineux. Dijon. France.

2007

FESTIVAL ARBRES ET LUMIERES.
Installation paysagère lumineuse, Ile Rousseau. Genève, Suisse.
NUIT BLANCHE. Installation lumineuse en espace public, Paris. France.

2006

FESTIVAL INTERNATIONAL DES JARDINS DE CHAUMONT SUR LOIRE. Jardin d'artiste. France.
VISIONS. KAPPATOS GALLERY.
Installation au Athens Imperial Hôtel. Grèce.
ESPACES POETIQUES. CHATEAU DE JEHAY.
In-situ
. Belgique.
FESTIVAL DES JARDINS DE RUE DE LYON. France.

2005

CENTRE D'ART CONTEMPORAIN DU LUXEMBOURG BELGE. Installation. Belgique.
CENTRE REGIONAL D'ART CONTEMPORAIN DU CHATEAU DU TREMBLAY.
In-situ. France.
IMPREVUS AU JARDIN.
In-situ. France.
SUPERFLUX / GALERIE TATOR.
Installation. Lyon. France.
GALERIE DIALOGOS.
Sculptures.
Cachan. France.

2004

GALERIE : « 
LA PLUS PETITE GALERIE DU MONDE OU PRESQUE ». Sculptures et photographies.
Roubaix. France.
GALERIE BURZYM AND WOLF.
Photographies. Cracovie. Pologne.
HEBDEN BRIDGE SCULPTURE TRAIL
. In-situ. Angleterre.
FESTIVAL DE JARDINS DE SAINT FRAIGNE
. Création d’un jardin éphémère. France.
PARCOURS CROISES. In-situ. Normandie. France.                           
GALERIE DIALOGOS
. Sculptures. France.

2002

KUNST SOMMER. In situ. Invitation par Gärten der Sinne et l’Internationale Bau Austellung (IBA),
pour réalisation d’une oeuvre in-situ. Commande. Allemagne.
STELLAIRES. Réalisation de dix compositions éphémères fixées sur support photographique.
Commande privée. Entreprise Electropréci. Paris. France.

2001

SPACE, WOOD, ART. In situ. Site mixte. Oosterhesselen. Hollande.
2000 ABRES POUR L’AN 2000. Quatre réalisations. Ville d’Issoudun. En collaboration avec le
Conservatoire International des parcs et jardins de Chaumont sur Loire et l’Agence Européenne
du Paysage. Marché Public. Indre. France.
DOMAINE DU LYCEE AGRICOLE DE COURCELLES CHAUSSY-METZ. In situ, Site agricole. France.

2000     

GARTEN DER SINNE.
Gehren. In-situ. Site naturel. Allemagne.
LE VENT DES FORETS. In-situ. Site naturel.
FORUM DES ARTS CONTEMPORAINS. In-situ. Site urbain. Saint-Lô. France.
INSTALLATION SUR LE MARCHE ROUBLOT. In-situ. Site urbain. Fontenay. Commande. France.

1999

SALON DE L’EPHEMERE
. In-situ. Site naturel. Fontenay sous bois. France.
LES DECOUVERTES
. Installation. Fontenay sous bois. France.
INTERSTICE
 : In-situ. Site industriel. Montreuil. France.

1998

 ARTE SELLA INTERNATIONAL ART IN NATURE BIENALE . In-situ. Site naturel. Italie.
SALON DE L’EPHEMERE. In-situ. Site urbain. Fontenay sous bois. France.

1997

GRANDES MANŒUVRES
. In-situ; site industriel, friche HYDREX. Montreuil. France.
Manifestation à la lumière des moyens du bord
. In-situ; site industriel Montreuil. France.

1996

SALON JEUNE PEINTURE. Sculpture, exposition. Paris. France.
QUINZIEME SALON D’ARTS PLASTIQUES DE MARNE-LA-VALLEE
. Sculpture. France.
CINEMA GEORGES MELIES. Sculptures, exposition. Montreuil. France.

1995

CENTRE REGIONAL D’ART CONTEMPORAIN. CHATEAU DU TREMBLAY. Installation. France.
CONSEIL. GENERAL DE SEINE SAINT DENIS
. C’est arrivé demain. Sculpture. Bobigny.   
GALERIE DE L’ESPACE HERAULT
. Sculptures. Paris. France.
BIBLIOTHEQUE ROBERT DESNOS. In-situ. Montreuil.  France.
TRANS-SITES 01, 02 et 03.
Interventions sur Friches industrielles. Montreuil.

1994

TANT DE LIEUX, TANT D’ART
. In-situ. Site industriel. Montreuil. France.
SALON MAC 2000
. Sculptures, exposition. Paris. France.
Création de l'association TRANS-SITES. Trinome Alain Bizeau / Olivier Peyronnet / Dimitri Xenakis.

1993     

ATELIER MEMOIRE
. Sculptures. Issy-les-Moulineaux. France.


1992

CHATEAU DE GISORS. Sculptures, exposition. Gisors. France.
ESPACE MEMOIRE. Sculptures, exposition. Rouen. France.

1991

CHATEAU DE TROISSEREUX
. Sculptures, exposition. Oise. France.
C.E.R.A.P. UNIVERSITE PARIS-1. Sculptures, exposition. Paris. France.


1989

GALERIE GEORGES BERNANOS. Sculptures, exposition Paris. France.

FONDS D'ART
Fonds d’art de la Galerie de l'Espace Herault, Paris
Fonds d’art du Centre régional d'art Contemporain du Château du Tremblay.

COMMISSARIAT ET ORGANISATION D'EXPOSITION IN-SITU

NATURES URBAINES. Missionné Commissaire de l’événement. Collaboration avec le service culturel de
la ville de Fontenay sous bois (94).
Opération soutenue par la Caisse des dépôts et Consignations et le Ministère de la ville. Sept artistes Européens
invités. Septembre 2002.

TRANS-SITES 1994-1996
Création de Trans-sites et organisation d’interventions artistiques pluridisciplinaires dans des friches industrielles ;
Montreuil. En collaboration avec la ville.
Invitation de sociologues, d’Urbanistes, de musiciens, d’une biologiste. Trois opérations.

DIVERS, EN RELATION AVEC LE PAYSAGE

CIRCULEZ, Y’ A A VOIR
 . Interventions avec les scolaires du groupe DIDEROT de Montreuil dans le cadre
du projet national LIRE LA VILLE . 1996.
ET SI C'ETAIT A  REFAIRE ? Interventions avec les scolaires du groupe DIDEROT de Montreuil dans le cadre
du projet national LIRE LA VILLE. 1999.

DIMITRI XENAKIS EN QUELQUES POINTS

parcours xenakis
 
 


"Dimitri Xenakis: Première récolte"
Par Nicolas Mathé,
publié dans Let's Motiv, Octobre 2009.
Dimitri Xenakis n’est pas du genre à se complaire dans le confort. C’est même dans la contrainte que ce dernier
a forgé son style si particulier
.
                                                                               Lire l'article




"Tension" Texte de présentation de l’installation du même titre.
Par Marie Deparis, critique d'art

Exposition "Histoires d'arbres ", Centre d'art Contemporain du Château de Tremblay. 2005. Edition d'un catalogue.

Près de la vieille ferme fortifiée, toute en tours rondes et carrées, pierres aux couleurs de l’usure du temps et toitures
au beau rouge orangé, un frêne plus que centenaire a poussé, épousant en ses courbes et racines la présence du bâtiment.
Un archétype de paysage campagnard, une image pittoresque, harmonieuse et paisible, que le travail « in situ » de Dimitri
Xenakis vient perturber en un contrepoint inattendu et révélateur.
(...)
                                                                               Lire l'article



Texte de présentation de l’installation à la lumière des moyens du bord
Par Dominique Dhervillez, urbaniste

"à la lumière des moyens du bord ", Friche industrielle Hydrex à Montreuil. 1997.

Dimitri Xénakis, bâtisseur fou de l’éphémère, détourneur de bois récupéré, par son acharnement (la lumière des moyens
du bord ?
) à déchiffrer les formes, nous propose des sens à donner à l’espace, par les structures insolites qu’il offre
à notre attention.
Quoi de plus difficile, de plus artistique et de plus généreux que de s’emparer de ces liteaux, ces planchettes dérisoires,
délaissées et brisées, les assembler et défricher l’espace sans fonction et transmettre une série d’émotions et de tensions
qui entrent en résonance avec les nôtres. (...)
                                                                             
Lire l'article



"Trans-sites", Texte de présentation de l’opération Trans-sites sur friches industrielles
Par Jacques Leenhardt, sociologue et critique d’art.

(L'association Trans-sites a été créée Par Dimitri Xenakis, Alain Bizeau et Olivier Peyronnet, à Montreuil. Elle a reçu le soutien de la ville pour
l'investigation artistique et l'ouverture aux habitants de plusieurs friches industrielles )


On avait oublié que la ville, dans sa structure et ses parcours, et que l’habitat, comme trace que laisse notre manière de
prendre place dans un lieu et d’y établir notre travail et notre convivialité, résumaient à leur manière notre humanité
contemporaine.
On avait oublié aussi que la façon dont nous installons ou préservons en ville ce qu’on appelle nature, sur le rebord de
nos fenêtres, dans nos jardins ou nos parcs, constituait une des marques les plus signifiantes de notre manière de nous
situer en tant que citoyens. (...)
                                                                             
Lire l'article



"L'oeuvre-peau de Dimitri Xenakis", par Violaine Raimbaud, critique d'art.
Publié dans "Verso, arts et Lettres"
1996.

Dans ce cadre restrictif qu’est la cité, Dimitri Xénakis collecte aux « encombrants » les reliquats mobiliers des habitants de
Montreuil : morceaux de lambris, portes, moulures ou barrières, avec lesquels il établit les fondements d’une histoire parallèle.
Plus qu’une anthologie de fragment, il reconstitue, au sein d’une usine désaffectée qui lui sert d’atelier (elle-même à la croisée
des chemins entre un passé et un présent local et une société industrielle toujours plus perfectionnée), la grille dont
il se fait le miroir. (...)
                                                                              Lire l'article



"Le lieu et le Transit ", Texte de présentation de l’opération Trans-sites 02
Par Jacques Leenhardt, sociologue et critique d’art.
1995.

Trois artistes ont décidé de travailler dans ce qu’on appellerait aujourd’hui des friches industrielles. Des lieux qui ont joué
un rôle important dans la ville, lieux de production, sièges d’entreprise, profils, imposants ou non, dans le paysage urbain.
Aujourd’hui ces lieux sont vides, et c’est sur cette absence plus ou moins provisoire que tablent les artistes.
C’est là, dans ces no-man’s land de la ville qu’Alain Bizeau, Olivier Peyronnet et Dimitri Xenakis ont élu un domicile éphémère
. (...)
                                                                                                    
   Lire l'article



Les construits de Dimitri Xénakis
Par Pierre Olivieri, poète.


Il ne restera rien des construits de Dimitri Xénakis
Une fois les usines rasées en Z.A.C., les terrasses écroulées en Z.U.P., les arrière-cours rayées de la carte de notre enfance,
Xénakis se retirera peut-être en des terres préparées à recevoir ces ponts qu’il bâtit par-dessus nos corps, ces arches sans
personne d’apparent, surécrites à la peinture, traces de nos passages à venir.
Avec des bois arrachés aux forêts urbaines, avec des clous pour messies disparus, Xénakis construit des lignes orthodoxes,
plus qu’il n’y paraît, voulant impliquer le monde et ses rejetons, les zhommes, au plus près de leurs manies les plus chaudes,
celles qui vont droit au c.
On se promène au milieu de ces lattes, de ces construits pour l’éphémère et on souffre, en traversant et en côtoyant ces
vibrations, qu’une écharde d’éternité se fiche au pied ou à notre main gourde.
Plus Christos qu’il n’y paraît, il ne restera rien de Xénakis.
A moins que, réconciliés avec les hommes ramassant leurs débris de vie au milieu de l’horreur quotidienne, des religions
monothéistes, des états de faite et des économies déchaînées, lui ouvrent, sans contrepartie, sauf celle de la douceur
partagée de vivre, leurs palais et leurs cathédrales désertées, leurs places de solitude.


25 mars 1998